Rechercher
  • Rosula Blanc

Welcomed with joy

Mis à jour : 22 déc. 2020

« Welcomed with joy » est une phrase que j’ai lu dans un livre de développement personnel. Le chapitre expliquait que l’expérience d’avoir été « accueilli avec joie » à la naissance, mais aussi tout le long de l’enfance est très important pour que l’enfant a le sentiment d'avoir le droit d’exister et qu’il / elle puisse nouer des relations stables et plein de confiance plus tard.

« Welcomed with joy » est la joie des parents juste de voir leur enfant, la joie de sa pure existence – un amour inconditionnel.


J’y pense souvent quand je rencontre Tsarang. Tsarang est un de mes yaks les plus sauvages, mais il a toujours eu une beauté extérieure et intérieure qui me touchait particulièrement. Juste de le voir me remplit avec joie et amour. Cela s’est encore accentué après son accident, chaque fois que je le voyais je ressentais de la gratitude qu’il soit encore parmi nous, de la joie de le voir manger, se reposer ou jouer, un amour profond pour son être et sa présence. Donc, même s’il sautait la clôture en hiver et je le rencontrais sur la route à ma rentrée la nuit, ma première réaction n’a jamais été de la rage ou de la frustration, mais toujours de la joie et de l’amour. Et ce qui m’émerveille tellement c’est qu’avec cette attitude d’amour nous n’avons jamais eu de conflits, ce n’était pas un problème pour moi qu’il était sorti et ce n’était pas un problème pour lui de rentrer de nouveau dans son parc. Tout se fait avec tellement de facilité quand il y a de l’amour.


« Welcomed with joy » Tsarang sait qu’il est accueilli avec joie et quand nous sommes sur le pâturage et il se sent en sécurité, il peut complètement lâcher et monter sa confiance, son bien-être et sa joie à lui. Des moments magnifiquement touchant !




« Welcomed with joy » devrait être notre attitude envers tous les êtres.

Je pense que nous vivrions des miracles…


“Each time we meet another being and honor their dignity, we help those around us. Their heart resonates with ours exactly the same way the strings of an unplucked violin vibrate with the sounds of a violin played nearby. Western psychology has documented this phenomenon of “mood contagion” or limbic resonance… When we see the goodness of those before us, the dignity in them resonates with our admiration and respect.”

Jack Kornfield

(The Wise Heart - A guide to the universal teachings of Buddhist Psychology by Jack Kornfield, Bantam Books, 2009)


Happy winter solstice!


Photos: Laurence Halff

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2019 Yak shu lo ché