Treks dans le Val d'Hérens

Devenir nomade pendant quelques jours en partant en treks avec les yaks est une aventure unique et sauvage, dans une ambiance himalayenne et un décor incroyable.

© Bertrand Carlier

Prochaines Dates

 

Trek de l’Ascencion : du 31 mai au 2 juin 2019 (3 jours). Rendez-vous le jeudi soir  (30 mai) vers 19h pour un souper convivial à La Giette où nous parlerons des détails du déroulement du trek ainsi que de la façon de travailler avec les yaks. Hébergement au dortoir de La Giette. Vendredi matin nous irons rejoindre les yaks à La Luette/La Giette et partirons en montagne. Nuit sous tente vendredi et samedi. Le parcour du trek peut changer dépendant des conditions de la montagne et les conditions météo: La Luette - Volovron - L'A Vieille sur Eison - Le Chiesso par les Alpages - Suen - Ossona - La Luette. Prix pour les trois jours avec dortoir, demi-pension, yaks, portage et encadrement: CHF 480.- complet!

Trek de Pentecôte: complet!

Trek de l'Inalpe: du 21-23 juin 2019 (3 jours). Rendez-vous le jeudi soir (20 juin) 19h pour un souper convivial à La Giette où nous parlerons des détails du déroulement du trek ainsi que de la façon de travailler avec les yaks. Hébergement au dortoir de La Giette. Vendredi matin départ avec tout le troupeau depuis la Giette. Nuit sous tente vendredi et samedi. Le parcour du trek peut changer dépendant des conditions de la montagne et les conditions météo: La Giette - Lac Bleu - Ferpecle - Alpage de Tzaté. Prix pour les trois jours avec dortoir, demi-pension, yaks, portage et encadrement: CHF 480.- Complet!

 

Déroulement d’un trek

 

Rendez-vous le soir avant le départ du trek à la ferme de la Giette ou à l’alpage du Tzaté (selon l’itinéraire du trek). Le groupe fait connaissance autour d’un repas chaud, suivi d’une introduction sur le comportement des yaks et la façon de travailler avec eux en trek, ainsi que sur le déroulement de celui-ci et la manière de préparer les bagages qui seront portés par les yaks.

Le lendemain matin, après une nuit en dortoir ou sous tente (selon le lieu), chacun-e range et emballe ses affaires, avant le petit déjeuner commun. Puis, Rosula commence à bâter les yaks avec l’aide de quelques clients désignés, tandis que le deuxième berger-e prépare les charges avec l’aide des autres personnes. Pendant que Rosula charge les animaux avec l’aide d’un client, tous les autres humains gardent le troupeau en mode « calme » en formant un grand cercle autour de lui. Quand animaux et humains sont prêts, le départ est donné et la caravane s’ébranle pour une réjouissante aventure sur les chemins de montagne !

Il y a toujours un-e berger-e à la tête du troupeau et l’autre derrière le troupeau. En général, les clients marchent derrière la caravane – qui peut partir très vite le premier jour – mais au fur et à mesure du trek, chacun trouve sa place, selon sa condition physique, et son envie de collaborer au travail des berger-es ou de profiter tranquillement du paysage. Ainsi la caravane sillonne les chemins de montagne et traverse les cols de la région, entourés de sommets de plus de 4000 m, le tout dans un magnifique paysage, souvent très sauvage. Les pauses pendant la journée sont dictées par le rythme des yaks et les besoins des humains, dans un équilibre subtil entre les deux.

En fin d’après-midi, nous atteignons le lieu de campement du jour, déterminé par la présence d’herbe pour les yaks, la proximité d’un point d’eau et la place disponible pour les tentes. Les yaks sont déchargés et les berger-es leur préparent un enclos pour la nuit. Chacun-e monte sa tente et s’installe. Le camp est simple et proche de la nature. Nous partageons un thé chaud et préparons le souper ensemble – s’il y a du bois nous faisons du feu, mais l’habitat des yaks se trouvant en dessus de la limite de la forêt, ce sont souvent les réchauds à essence qui remplacent le feu pour cuisiner.

En général, peu après le souper, tout le monde se retire dans sa tente car, même en été, il fait vite frais en altitude. De plus, la fatigue de la journée se fait sentir et le soir venu, chacun-e est heureux de se blottir dans son sac de couchage. Les tintements des cloches des yaks bercent le sommeil de tous, dans la nuit de la montagne, proche des éléments. Le lendemain matin, nous répétons les gestes de la veille, et ainsi s’enchaînent les jours, selon la durée du trek…

 

L’équipe des bergers

 

Rosula Blanc – propriétaire du troupeau de yaks et première Européenne à mener des yaks sur des treks de longue durée à travers les montagnes. Ex-partenaire du guide André Georges qu’elle a accompagné lors de deux expéditions en Himalaya.


Raphael Fasko – ingénieur en sciences environnementales et Outdoorguide, Raphael fait partie de l’équipe dès le début en 2009. Propriétaire de quatre yaks qu’il est en train de former pour des treks en montagne.


Sandrine Seidel – biologiste et montagnarde, Sandrine a fait deux grandes traversées en Suisse avec les yaks et Rosula en 2015 et 2016. Elle a travaillé neuf mois comme guide de trekking au Sultanat d’Oman. Elle a son propre bureau de traduction : www.filoplume.ch


Florian Bouniol – agriculteur de formation, Florian travaille comme berger avec des vaches d’Hérens en été et comme maçon du bâti ancien en hiver. Il vit en Bretagne. www.pierre-terre-chaux-maconnerie.fr

Aurélie Fierz est passionnée de montagne. Elle vit avec son mari et sa fille au Levron où ils ont une ferme avec des vaches laitières, des vaches d'Hérens, des yaks et des chèvres. En été, ils exploitent l'alpage d'Emaney. www.alpage-emaney.ch

Noémie Jaunin est la filleule de Rosula. Elle vient aider à la ferme depuis qu’elle a huit ans. Noémie est passionnée d’animaux, de montagne, de ski et de course à pied. Elle assiste Rosula comme aide-bergère.

 

Organisation

 

Notre « idéologie verte » : Ce sont les yaks qui portent nos bagages, et les treks sont réalisés en autonomie, comme en Himalaya, c'est-à-dire sans ravitaillement en 4x4 (sauf urgence). Mais comme la charge que les yaks peuvent porter est limitée, nous n’emportons que le strict nécessaire. Nous nous contentons d'un confort rudimentaire d’expédition, et nous cuisinons des mets simples avec des produits du pays sur des petits réchauds de camping. Si vous désirez plus de confort, contactez-nous pour voir s’il est possible d’organiser un circuit avec hébergement dans des cabanes de montagne.

Encadrement : Nous sommes toujours deux berger-es pour guider la caravane de yaks, nous occuper de la logistique et de la cuisine, et vous accompagner.

Groupe : Minimum 5 personnes, maximum 10 personnes par trek.

Si vous êtes un petit groupe d'au moins cinq personnes, nous pouvons organiser des treks individuels à une date qui vous convient. Mais même seul-e, n'hésitez pas à nous contacter pour des dates supplémentaires !

 

Enfants : Le yak n’est pas un « animal pour les enfants » comme peuvent l’être les ânes, les lamas ou les chèvres. Ce sont de grands animaux vifs avec d’immenses cornes, en présence desquels il faut être calme et ancré. Les yaks marchent en liberté et groupés, formant une caravane, ce qui ne donne pas beaucoup de possibilités aux enfants d’interagir directement avec eux. Cependant, nous avons fait de très belles expériences avec des enfants endurants qui ont l’habitude de marcher en montagne avec leurs parents, et qui ont une certaine sensibilité envers les animaux. L’âge minimum conseillé est d’environ dix ans.

 

Dates : Les treks avec les yaks ont lieu de mi-avril à fin juin et de mi-août à fin octobre. 

(Pas de treks en juillet car il fait trop chaud pour les yaks et Rosula doit faire les foins !)
Contactez-nous pour définir les dates possibles: rosula@bluewin.ch

 

Étapes : Entre 5 et 7 heures de marche par jour. Les parcours peuvent être modifiés en fonction de la météo et de l'état des chemins. Une bonne condition physique et un pied sûr sont absolument indispensables et exigés. Les treks ont lieu par tous les temps!

Itinéraires : Les itinéraires dépendent de la météo, des conditions de la montagne, et de la logistique des autres treks de la saison.

 

Conditions d’inscription : La logistique des treks étant complexe, il est nécessaire que vous vous inscriviez le plus tôt possible, etau plus tard un mois avant le départ. C’est indispensable pour que je puisse préparer chaque trek, ce qui demande une bonne organisation : je dois tenir compte des autres treks de la saison, de la gestion du troupeau et de celle des pâturages, ainsi que de la disponibilité des autres berger-es. Cela ne s’improvise pas à la dernière minute ! Le nombre de treks par saison est limité.

 

Prix : CHF 150.- par personne par jour ; dortoir à la Giette : CHF 30.-

 

Inscription : L’inscription est considérée comme définitive après l’inscription par mailet le versement d’un acompte de 20%de la somme totale. Le solde doit me parvenir au plus tard deux semaines avant le départ. Si le nombre de participants (avec paiement complet confirmé) s’avère insuffisant deux semaines avant le départ, le trek est annulé. Les personnes qui ont déjà payé sont intégralement remboursées.

Coordonnées pour le versement : CCP 40-102544-3 / IBAN CH84 0900 0000 4010 2544 3, au nom de Rosula Blanc, La Giette, 1984 Les Haudères.

Annulations :

  • En cas d'annulation de votre part, des frais d'annulationvous sont facturés :
    Jusqu'à deux semaines avant le départ : 20% du montant total (acompte).
    Jusqu'à une semaine avant le départ : 50% du montant total.
    Moins d'une semaine avant le départ : pas de remboursement.

 

  • En cas d’annulation de notre part, les participant sont intégralement remboursés.

  • Si, pour des raisons majeures, le trek doit être interrompu, un montant à définir est remboursé.

 

Assurance : Chaque participant doit être couvert personnellement contre les accidents incluant les secours en montagne.

 

Matériel : Emportez le moins possible dans vos bagages, à savoir : le strict nécessaire uniquement ! Mais pensez qu'en montagne, la météo peut changer très vite et qu'il peut neiger en altitude même en plein été. Il vous faut du bon matériel de montagne ! Tente, sac de couchage chaud, matelas de camping, lampe de poche ou frontale, couteau suisse, bonnes chaussures de montagne ou de trekking, un pull ou polaire, une veste chaude, goretex/imperméable contre la pluie, chapeau et bonnet, gants, crème solaire et lunettes de soleil, affaires personnelles de toilette, habits de rechange pour être au sec, petite trousse de secours, pique-nique pour la journée, gourde ou thermos, petit sac à dos pour la journée. Je vous fournis des sacs étanches pour ranger les affaires qui sont portées par les yaks. Chaque participant a droit à 10 kg de bagages personnels (en plus de la tente), que portent les yaks. Vous ne portez vous-même que vos affaires pour la journée.

 

Location :Pour celle et ceux qui n'ont pas de bonnes tentes adaptées à la montagne, nous en avons en location, ainsi que des matelas isolants et 2 sac de couchage. 
Tarifs : Tente à deux personnes : 10.- par nuit (5.- par personne) ; Matelas : 5.- par nuit ; Sac-de-couchage : 10.- par nuit

 

Préparation :Si vous avez envie de vous préparer et d’en savoir plus sur les yaks, ainsi que sur notre façon de travailler avec eux, je vous conseille la lecture de « Avec trois yaks vers la mer », qui raconte notre traversée des Alpes.

Photos: Bertrand Carlier

© 2019 Yak shu lo ché