© sylvie mariéthoz

Drogpa Project

La mission du Drogpa-Project est de promouvoir le savoir sur les yaks. Le Drogpa-Projet fédére, met sur pied et réalise des projets de terrain sur le yak. Les résultats sont publiés.

« Drogpa », ainsi appelle-t-on les bergers-nomades tibétains qui vivent avec leurs yaks dans les steppes d'altitude. Ce sont les hommes de la solitude des montagnes de l’Asie Centrale. Le Drogpa-Project, initié par Rosula Blanc, vise à mieux comprendre les yaks : leur éthologie, leur biologie, leur façon d’apprendre et leur expérience du monde. Bien que présent dans des exploitations de montagne dans les Alpes, notamment en Suisse où il offre une source de diversification de revenus pour les agriculteurs, la connaissance que nous avons du yak en Europe est très limitée. Personne ne s’est réellement intéressé au yak en tant qu’animal de bât. Tout est quasiment à découvrir sur la façon de travailler avec eux. Dans cette optique, le Drogpa-Project est un projet à long terme. Son ambition vise à approfondir la connaissance des yaks pour la mettre au service d’un public intéressé (paysans, amateurs, chercheurs). Pour ce faire, études et observations recueillies sur le terrain consignées par écrit, images, conférences et expositions seront conduites, référencées et accessibles.

But du Drogpa-Project

  1. Observer et étudier l’éthologie du yak :

    1. Rythme de vie

    2. Communication dans le troupeau. 

    3. Comment perçoivent-ils le monde ? (Vision, ouïe, odorat, sensibilité du corps) ?

  2. Étudier la façon d’apprendre d’un yak :

    1.  Comment entraine-t-on un yak pour le portage ? 

    2. Pour suivre un être humain ? 

    3. A quel âge commencer ? 

    4. Quelle est la façon de communiquer/agir la plus claire, respectueuse, non-violente pour communiquer avec un yak ? 

    5. Quels sont leurs talents ? 

    6. Quels sont les comportements inhérents à l’espèce qu’il faut respecter et intégrer ? 

  3. Observer l’effet de co-domestication sur nous-mêmes, ce qu’elle nous apprend sur l’art et les savoirs oubliésdu berger-nomade. (Co-domestic relationship: the social adaptation of animals in association with human beings by means of mutual cross-species interaction and social engagement. In “Living with the Herds, Human-Animal Co-Existence in Mongolia by Natasha Fijn). 

  4. Partager et publier les observation (photos, textes, conférences, vidéo)

Pour réaliser cela :

  1. Projets de recherche sur le terrain : grandes traversées des montagnes pour vivre en caravane avec les yaks pendant plusieurs mois pour que leur vrai rythme apparaisse. Contact, travail et cohabitation quotidienne proche pour observer leur comportement en détails, apprendre, ajuster, écouter… 

  2. Voyages chez les éleveurs d’Asie centrale, observation de leur gestion du troupeau et de leur façon de travailler et cohabiter avec les yaks

  3. Collaborations et échanges avec d’autres spécialistes du yak et des personnes travaillant sur le savoir du berger, la communication au sein d’un troupeau d’ongulés.

  4. Publication sur internet, livre, conférences, expositions, films 

Projets réalisés

 

Publications

 

Avec trois Yaks vers la Mer

Rosula Blanc

Deux femmes, trois yaks – partis des Alpes suisses à pied pour voir la mer... Huit semaines de marche, 600 kilomètres, un glacier et 36 cols pour relier Evolène à Menton. Rosula Blanc nous raconte l’histoire de cette première caravane de yaks qui a relevé le défi de traverser les Alpes en automne 2011. Elle évoque les moments forts du voyage, les peines et les joies partagées avec les animaux, les rencontres le long du chemin. Durant tout le périple, elle observe avec beaucoup de finesse le comportement de ses yaks. Elle cherche à comprendre leur façon de travailler : observation inédite qui lui permet de nous livrer, dans cet ouvrage, tant les liens mystérieux tissés avec ses animaux que certaines considérations pratiques pour le travail avec de tels compagnons.

ISBN: 9781364529420

www.blurb.fr/b/6801230-avec-trois-yaks-vers-la-mer

 

三頭のヤクと海を目指して

Inspired by the yak caravans which cross the Himalaya carrying salt from the Tibetan plateau to the southern valleys, Rosula and Sonja walk across the Alps with three yaks from their Swiss mountain homes to the Mediterranean: 600km, 36 mountain passes, one glacier and eight weeks journey on foot. Japanese language version!

ISBN: 9781364595005 

www.blurb.fr/b/6762518 

 

Conférences

  • Nombreuses conférences publiques en Suisse romande sur l’aventure de la « Transalpine avec les yaks »

  • Participation à la « 5th International Conference on Yak » à Lanzhou en Chine en 2014

Suivez le Drogpa-Project sur Instagram:

  • Instagram
2011 Transalpine Evolène - Menton
Rosula Blanc et Sonja Mathis avec les yaks Lufang, Julong et Manduk
photos © Rosula Blanc, Sonja Mathis, André Georges, Jens Klatt
2012 Tour des alpages au Zanskar
Shankar Dogsa, Testa Dogsa (Gyambal Valley), Trangtse Dogsa, Yichar Dogsa (Largyak)
photos © Rosula Blanc
2014 Participation à la  "5th International Conference on Yak" à Lanzhou
Datong Yakfarm, Tianzhu White Yak, Qinghai Lake
photos © Rosula Blanc

© 2019 Yak shu lo ché