Rechercher
  • Rosula Blanc

Umhausen

Attente à l’ombre d’une lisière de forêt proche du village d’Umhausen. Pascale est partie acheter des provisions et une carte SIM autrichienne pour son téléphone. Traverser des grandes vallées (ici nous sommes dans la vallée d’Oetz) et les grands villages et agglomérations est toujours fatiguant. Il faut faire attention à tellement de choses: grandes routes avec voitures, camions, motos, des cyclistes sur les chemins, des chiens, du bruit.... en plus la chaleur....


Tout a l’heure nous avons dû traverser la grande Bundesstrasse qui monte la vallée, la carte indiquait que le chemin pédestre continuait droit en face, mais finalement non, le chemin pédestre continuait 50m plus bas. Droit en face était l’entrée d’une scierie. Descendre le long de la cantonale avec les camions et motos qui viennent à pleine vitesse ne me parlait vraiment pas, donc je suis aller négocier un passage par la scierie. Ils ont même arrêté les machines un moment pour nous et nous avons navigué entre bois et machines de chantier pour retrouver notre petit chemin pédestre.

93 vues

© 2019 Yak shu lo ché