top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRosula Blanc

Tungkar (suite)

La vétérinaire avait prédit qu'il fallait probablement reprendre la plaie de Tungkar. Et en effet, il y avait des tissus nécrosés quand elle est monté faire le contrôle après une semaine. Elle a bien pu nettoyer le tout, mais c'était difficle de recoudre la plaie, car il n'y avait pas assez de tissu nouveau pour faire tenir les fils.





A un moment la vétérinaire et moi n'y arrivions plus que les deux - autant moi pour tenir Tungkar qu'elle pour rapprocher les tissus à recoudre...

Nous avons du chercher du renfort. Heureusement que Cathy et Marie Quinodoz ont pu venir nous aider en urgence. Aussi avons nous demandé des conseils à des dentistes humains qui proposait de passer le fil dans les dents pour tenir le tissu en place. La vétérinaire a fait un beau travail assistée par Marie, pendant que Cathy et moi tenions et encouragions Tungkar.



Tout cela dans la tempête de neige dans une ambiance digne du Tibet...

C'était rude... pour tous - mais surtout pour Tungkar !



Mais il se remets bien et apprécie l'ensilage doux qui pique moins dans la bouche que le foin.



Tous les jours, je vais lui rinçer la bouche, pour enlever les brindilles qui se crochent dans les fils et nettoyer la plaie. Soutenue par toute une communauté de personnes qui s'engagent pour ce petit yak et vient m'aider pour le rinçage ! Tellement de personnes qui ont participé et ont tenu Tungkar dans leur bras pendant les soins quotidiens!



Avec les jours qui passent, Tungkar et moi avons appris à faire le rinçage sans aide!

C'est une belle complicité qui nous rapproche beaucoup.

74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Haokah

Коментарі


bottom of page