Rechercher
  • Rosula Blanc

Ginzling dans le Zillertal

Mis à jour : oct. 17

Nous sommes arrivés a Ginzling chez Marco. Les yaks sont dans le paddock a côté de la ferme, nous avons monté la tente à côté d’eux. Il a fait froid cette nuit, il y a du givre sur la tente. Les yaks sont couchés a côté de nous de l’autre côté de la clôture. Tsarang ne pose plus le pied, il tremble et fait le dos rond. Marco appelle le vétérinaire qui vient en fin de matinée. Un peu bourru, il n’est pas très enthousiaste de soigner des yaks. Il pense que Tsarang c’est tapé l’onglon dans les pierriers. D’après lui nous ne pouvons continuer le voyage. Il donne un anti-inflammatoire et dit de poser une cale sous l’onglons sain pour soulager celui qui est blessé. Il donnera le matériel à Marco. Je soigne Tsarang avec de l’homéopathie, du moxa et mes mains avant de descendre à Mayhofen. Dans cette vallée encaissée presque impossible d’avoir une connexion internet, en plus tout est humide et le soleil n’est là que pour quelques heures. Nous avons besoin d’un café avec une connexion internet pour pouvoir nous poser, réfléchir, travailler et prendre contacte avec toutes nos connaissances pour trouver une solution. Tsarang a besoin d’une grande pause. Il faut que nous trouvons un endroit calme où Tsarang peut faire une pause d’une semaine pour voir si il peut retrouver sa force et sa mobilité. Un endroit où yaks et humains se sentent bien et bienvenus.



Nous voici donc dans un restaurant à Mayhofen a écrire des mails et faire du brainstorming sur la suite. Ce soir arrive le team de Passe-moi-les-jumelles qui voulait nous filmer en montagne. Finalement il filmeront la recherche de solutions pour l’évacuation de Tsarang...

94 vues

© 2019 Yak shu lo ché