Rechercher
  • Rosula Blanc

Salfeins II

Je vous avais conté l’épisode improbable et comique où nous nous sommes retrouvés innocemment sur un lieu très prisé pour faire des photos des Kalkkögel. Nous y étions arrivés fin d’après-midi et l’alpage avec son petit lac était désert comme les vaches avaient déjà desalpé. Nous nous sommes donc installés tranquillement étendant pleins de choses par terre pour sécher quand tout à coup des groupes de touristes sont arrivés les uns après les autres. On nous explique que ce lieu est devenu célèbre par des photos publiées sur Instagram du reflet des Kalkkögel dans le petit lac du Schönangelsee et qu’en été s’y rassemblaient souvent plus de 200 personnes par soir pour contempler le coucher du soleil et qu’il y avait fréquemment des patrouilles de la Bergwacht pour empêcher les campeurs de s’y installer…

C’était une soirée bien absurde de cuisiner sur notre petit réchaud à bois à côté des yaks entourés de petits groupes de personnes qui prenaient des photos, buvaient de la bière ou discutaient à haute voix…

Un des photographes avec lequel nous avons discuté, nous a envoyé ses photos. Voici donc quelques impressions de Markus R. Knabl des Kalkkögel et de la rencontre - improbable pour lui - avec des yaks à Salfeins.

C’était le 15.9.2020

Photos: Markus R. Knabl











62 vues

© 2019 Yak shu lo ché