Rechercher
  • Rosula Blanc

Roter Kogel

Mis à jour : oct. 17

Le matin Naulekh boîte un peu. Nous trouvons une belle route couverte d'une herbe fine qui descend en serpentines dans une magnifique forêt d’arolles. Exactement ce qu’il faut pour les pieds de yaks fatigués. Nous avons modifié notre itinéraire, nous tentons le passage par le Rote Kogel vers le Fotschertal. C’est un sommet de 2800m. Mais enfin de beau chemin! Ça monte, ça monte sous une chaleur intense. Il n’y a plus d’eau. Nous savons que nous devons traverser la montagne pour retrouver de l’eau. Humains et yaks sont desséchés, un effet de désert dans cette chaleur et le paysage austère de haute montagne. Après neuf heures de chemin nous arrivons enfin vers un petit lac de l’autre côté où nous notons notre camp.






5 vues

© 2019 Yak shu lo ché