Rechercher
  • Rosula Blanc

Laani

Dernière mise à jour : il y a 6 heures

La première chose que j'ai ressentie de la part de Laani quand on me l'a passé, c'est un tiraillement paniqué sur la laisse. Sorti de sa cage sur le pré du centre d'éducation canine, il a fait une crise de panique. Il voulait juste partir, se cacher, se faire tout petit, devenir invisible. C'était sans doute la première fois qu'il se trouvait dans un espace ouvert depuis plus d'un an, et sans doute aussi presque la première fois qu'il était attaché à une laisse...

Il avait été capturé en Italie avec ses frères et sœurs à l'âge de deux mois environ et emmené dans un camp de chiens là-bas. Il a vécu plus d'un an dans un chenil en béton. En Italie, la loi italienne sur la protection des animaux exige que les chiens soient maintenus en vie, elle interdit de les euthanasiés. Les communes/régions où les chiens ont été capturés doivent payer pour leur hébergement. Cela permet à une mafia de gagner beaucoup d'argent avec les chiens. Ils encaissent l'argent pour les chiens, mais leur donnent que le minimum nécessaire pour survivre, une nourriture bon marché, pas d'exercice, pas d'attention, pas de soleil.... Mais ils n'ont pas non plus intérêt à ce que les chiens soient adoptés, car ils reçoivent de l'argent pour les chiens vivants dans leur camp....

Laani vient d'un tel camp. Probablement, il n'a pas été maltraité physiquement, mais il a été extrêmement négligé. Il n'a rien pu apprendre, rien voir, rien vivre. Tout est nouveau pour lui et le monde lui fait peur.


Dans le petit box à chien dans la voiture, il a pu se ressaisir doucement et reprendre un peu de confiance. A la fin du long voyage en voiture jusqu'aux montagnes suisses, il se sentait déjà mieux, il levait la tête pour renifler et regarder autour de lui. Mais en sortant de la voiture, la même panique est revenue et même dans la maison, il ne voulait que se cacher dans un coin sombre ou mettre la tête sous les coussins. " Je ne suis pas là ! "

Il ne faisait pas un pas debout, la laisse lui faisait peur et je devais le porter de la maison au jardin et du jardin à la maison.


Dans la maison, il a trouvé un coin sous la table qui lui procure un sentiment de sécurité. Et de là, il écoute tous les nouveaux bruits et m'observe dans la cuisine et dans la maison.


Dans le jardin, il se presse contre la clôture et reste immobile pendant que son nez fin analyse toutes les nouvelles odeurs. Il ne bouge presque pas, mais il observe tout. Peu à peu, ses yeux se détendent et s'adoucissent.


Un contact physique doux et calme lui fait du bien.

Une fois, il s'est même endormi dans mes mains.

La légèreté de Nuuri l'aide.

Le lendemain du transport, nous sommes restés longtemps couchés soleil dans le jardin les trois à écouter le vent et observer les yaks. Le soleil, le vent, la terre, l'eau le ramèneront doucement à sa vraie nature de chien.


Laani est un chien intelligent et je suis fasciné de voir comme il communique timidement. La seule fois où il s'est levé dans la maison et a fait quelques pas le long du mur, c'était pour aller à la porte. Quand je suis sortie avec lui, il a tout de suite fait ses besoins !

Pour manger, il faut l'encourager, sinon il n'ose presque pas toucher à la nourriture. Quand je lui ai proposé un os, il ne l'a pas touché. Mais le deuxième matin, quand je me suis assise à côté de lui avec ma tasse de café, il a tendu le museau et pour renifler et a doucement léché ma tasse. "Tu veux du lait ? " lui ai-je demandé. Quand je lui ai apporté du lait dilué, il l'a bu avec avidité. Il adore les produits laitiers, lécher un gobelet de yaourt le rend heureux - plus qu'un os! C'est beau d'avoir trouvé quelque chose qui lui fait plaisir!


Le contact physique, la sécurité d'une caverne, le lait... c'est comme si ce grand garçon avait besoin de redevenir encore une fois un petit chiot pour pouvoir bien redémarrer dans la vie ! Et ce sera une belle vie, Laani, plein d'aventures et de grandes promenades, mais aussi plein de moments calmes au chaud, en sécurité dans notre petite maison de montagne avec Nuuri et moi.



171 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout