Rechercher
  • Rosula Blanc

Présence

Les yaks en tant qu’animaux de proie dorment rarement profondément. Par contre on peut souvent les voir immergé dans un état de silence profond entre sommeil et éveil. Le corps est au repos, pendant que la conscience est éveillée et présente dans une attention très vaste. On dirait le calme d’un lac de montagne profond quand il n’y a pas de vent où le paysage se reflète sur la surface de l’eau comme dans un miroir - mais si la moindre brise agite la surface, le yak est instantanément réveillé, debout et prêt à fuir ou attaquer.

Cet état entre sommeil et éveil ressemble beaucoup à un état de méditation et une partie de notre pratique pendant notre voyage sera de « devenir yak ». De plonger dans ce silence, dans cet état de pure présence ou l’attention est vaste comme l’espace.



74 vues

© 2019 Yak shu lo ché