Rechercher
  • Rosula Blanc

Col de l'Etoile

Nous passons une nuit au lac bleu, il fait chaud et yaks, chien et humains profitent de plonger dans l'eau glaciale du lac pour se rafraîchir.

Nous rentrons à la Giette par le Col de l'Etoile.

C'est un passage himalayen, dans un univers minérale, désertique avec au fond la silhouette effilée des Aiguilles Rouges d'Arolla.


La montée du côté des Aiguilles rouges bien que spectaculaire en tant que paysage ne pose pas de difficulté pour les yaks pendant que la descente côté la Coutaz et Pra Liapec - presque 800m de dénivelé dans des éboulis et des pierriers - leur demande beaucoup d'équilibre et de concentration. Mais Naulekh et Tsarang gèrent à merveille. Ils ont courage, volonté et équilibre et ils y prennent plaisir de trouver leur chemin dans les pierres. Ce sont deux yaks qui sont très fort en montagne.



Ce que j'ai compris après cette semaine d'essai c'est que Tsarang est très à l'aise dans la montagne et d'être qu'à deux avec Naulekh ne lui cause pas de problème. Il aime marcher et découvrir, il a du courage pour les traversées de rivières et dans des passages techniques - par contre il a peur d'être bâté et manipulé et les bagages sur son dos l'inquiètent. Il a toujours été très sensible au touché et à tout ce qui concerne son espace personnelle, mais après l'hospitalisation cela s'est renforcé. C'est là le point sur lequel nous devons travailler pour retrouver de la confiance et être un bon team en montagne.


41 vues

© 2019 Yak shu lo ché